Publié le 24.12.2014 par ChroniqueAssmat :: Chronique littéraire :: Mise à jour le 24.12.2014

Après Pourquoi les bébés jouent ?, et  Les incroyables aventures des bébés, voici un nouveau livre de Laurence Rameau, indispensable à la bibliothèque professionnelle de l'assistante maternelle. On le lit avec grand bonheur, car il parle de nous. « Qui sont les vrais professionnels de la petite enfance, sinon les assistantes maternelles qui sont quotidiennement avec les enfants ?» page 13 et chaque chapitre nous amène à réfléchir sur nos pratiques : nous nous sentons parfois confortées grâce à des explications claires et toujours justes, ou bien au contraire, nous décidons de nous remettre en question et d'ajuster certains gestes ou certaines attitudes. « Seules les assistantes maternelles savent ce qu'est ce métier dans ses différentes facettes. De ma place, je ne peux que les aider à mieux comprendre certaines situations pédagogiques. » page 13

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Laurence Rameau est puéricultrice de formation, elle est directrice de la rédaction d'Assistantes Maternelles magazine ainsi que du Journal des professionnels de la Petite Enfance. Elle est également coordinatrice pédagogique de l'institut Petite Enfance Boris Cyrulnik et on ressent d'ailleurs de plus en plus l'influence extraordinaire de ce grand homme dans les écrits de Laurence Rameau : « il n'est ni question de techniques ou de modes de puériculture, mais d'emprunts aux découvertes en neurosciences, en psychologie du développement et en psychologie cognitives pour comprendre et s'adapter au jeune enfant.» page 20. C'est également Laurence Rameau qui m'a demandé en 2012 d'écrire Une vraie vie de nounou, et qui m'a conseillée et soutenue avec beaucoup de bienveillance, durant l'écriture du livre.


Ce livre se compose de deux parties : dans la première, on trouve 19 chapitres  qui traitent de notre quotidien professionnel avec grande justesse, de notre communication parfois difficile avec les parents, de notre comportement avec les enfants, que nous devons sans cesse chercher à améliorer. A lire notre quotidien ainsi observé et décortiqué, on ne peut qu'en tirer du bénéfice ! La deuxième partie du livre concerne l'environnement sensoriel du bébé « car c'est cet environnement, entre sécurité et aventure, qui sera l'univers de l'enfant pendant ses premières années et qui marquera son empreinte sur lui. » page 101

Je citerai trois chapitres qui m'ont particulièrement intéressée :
le chapitre « Je, tu, il aime » page 21 traite de la période d'adaptation, en tenant compte des nouvelles connaissances sur le mode de fonctionnement du cerveau des bébés. Ainsi certaines de nos pratiques (croyant bien faire en nous calquant sur les pratiques des structures, ou en reproduisant ce qui nous est enseigné en formation, sans y avoir réfléchi suffisamment) sont clairement à revoir !
Le chapitre « Mais qu'est-ce qu'il pleure ! » page 43 qui traite sans détour d'un sujet difficile et décrit notre désarroi face à un bébé inconsolable : Laurence Rameau nous donne des conseils qui vont souvent à l'encontre de ceux entendus ci et là, comme par exemple ne pas hésiter à rencontrer des collègues : « Inviter des collègues à la maison est une bonne solution, même si certains employés des services de protection maternelle et infantile  jugent que cela est « anti-professionnel ». Ce qui est réellement non-professionnel c'est de ne pas entourer les assistantes maternelles de personnes bienveillantes et de les laisser seules avec leurs difficultés » page 44
Le chapitre « A partir de dix-huit mois, cinq minutes » page 75 a créé une petite polémique lorsque  l'article du même nom est sorti dans Assistantes Maternelles magazine n°117, page 10. Certaines d'entre nous ont pu se sentir interpellées, bousculées, voire contrariées par les propos avancés par Laurence Rameau ! La question des activités manuelles chez les assistantes maternelles est un perpétuel débat : en faire assez pour prouver aux parents que leur enfant ne perd pas son temps chez nous, et qu'il n'aurait pas été mieux préparé à l'école en structure, et ne pas en faire trop pour respecter l'enfant … Tant que notre formation n'aura pas évolué et que nous ne bénéficierons pas toutes du même savoir et des mêmes connaissances de base, la polémique et le débat d'idées sur ces sujets seront toujours virulents.

Enfin je citerai la conclusion de ce livre qui est admirable à mes yeux. Nous y sommes reconnues à notre juste place parmi les autres métiers de la petite enfance où « les assistantes maternelles sont, comme le dit Boris Cyrulnik, « des tuteurs de développement du jeune enfant. » page 131. Laurence Rameau appelle non seulement à la reconnaissance pour notre métier à sa juste valeur, mais également à beaucoup plus  : « Si être pédagogue de la petite enfance, c'est donner à l'enfant un espace d'affection, d'accueil et de respect, alors respectons l'assistante maternelle, écoutons-la et aimons-la » page 132

Un livre qui nous fait du bien. Merci Laurence !


Françoise Näser
est l'auteure de Une vraie vie de nounou
sorti en 2012,
toujours en librairie
ou sur les sites
de vente en ligne,

12€

            

 


Laisser un commentaire ?

Par tartocitron le 24.12.2014


merci Françoise pour cette analyse, je vais le lire, il me semble complémentaire avec ton livre...

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 24.12.2014


merci beaucoup, tartocitron !
Le livre de Laurence Rameau est vraiment excellent et nous apporte beaucoup de nouvelles connaissances et de savoirs sur notre métier. A lire de toute urgence !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires