Deuxième Forum des assistants maternels

Publié le 20.11.2016 par ChroniqueAssmat :: Mon actualité :: Mise à jour le 21.11.2016

Nous avons assisté samedi 19 Novembre au deuxième Forum des assistants maternels de Gironde au Conseil départemental.
Dès 9h, dans le hall, les stands étaient nombreux : secourisme, GRETA, Réseau Gitondin Petite Enfance, Iperia (FEPEM/IRCEM), Conseil départemental, etc. Nouveauté cette année, un  stand de livres avec bibliographie distribuée aux participants.

La séance a été ouverte par Madame Martine Jardiné, Vice-Présidente chargée de l’habitat, du logement et du développement social. Madame Jardiné nous a longuement parlé de son souhait de voir la Pmi uniformiser ses pratiques et ses exigences concernant les modes d’accueil et en particulier les assistantes maternelles, et de voir ces dernières soutenues et conseillées et plus seulement contrôlées. Elle a été vivement applaudie par la salle lorsqu’elle a déclaré « je sais très bien que ce n‘était pas le cas actuellement ». Elle a déclaré également vouloir travailler sur ces sujets directement en collaboration avec les assistantes maternelles (sous quelle forme reste encore à définir) et être entièrement disponible pour nous, en tant qu’élue, au moindre problème … (1)

 

Un représentant de la Caf a poursuivi, en nous rappelant les missions de celle-ci concernant les modes d’accueil, allocations versées aux parents, financement des Rams, etc. Il serait souhaitable qu’il y ait bientôt 1 relais d’assistantes maternelles pour 70 professionnelles. Le site Mon-enfant.fr observerait une marge de progrès.

 

Madame Catherine Sellenet, Professeur des universités en sciences de l’éducation à Nantes, auteure de « Confier son enfant - L’univers des assistantes maternelles » en collaboration avec Catherine Bouve, aux éditions Autrement (2011) est intervenue autour du thème
« Coéducation parents-assistants maternels : le cœur du métier interrogé »

Sa conférence s’est déroulée sur quatre temps :
- un monde qui bouge ( de grossesse inévitable à enfant programmé)
-des enfants "mutants" (multiplicité des familles : monoparentales, recomposées, etc) et défis technologiques ("La Petite Poucette" de  Michel serres)
- des besoins fondamentaux à prendre en compte (rapport Giampino)
- une coéducation à construire

 

Madame Sellenet a développé les 5 objectifs du rapport Giampino concernant notre profession :
1) permettre au petit enfant de se sécuriser, de construire sa confiance de base
2) apprendre à l’enfant à prendre soin de lui, grâce à une puériculture tournée vers l’autonomie
3) donner au jeune enfant des clefs pour se repérer dans les relations, s’identifier, sentir la valeur de soi et de l’autre
4) offrir à l’enfant des conditions de temps et d’espace pour se déployer et apprendre en exerçant sa vitalité découvreuse et ludique (+ film)
5) inviter le petit enfant à se socialiser et entrer dans la culture, à apprivoiser le langage, les codes et les valeurs.

 

Malheureusement, faute de temps, nous avons découvert en accéléré la série de 2001 : « La planète des enfants » (2) de Valérie Lumbroso sous la direction de Boris Cyrulnik et en particulier l’épisode 4 « s’imiter pour se parler » destiné à illustrer le point 4)

De même, faute de temps, le sujet de la coéducation a été très rapidement traité :
 l’éducation c’est :
- version dure/version douce
- conception différentes selon les pédagogues, les époques, les cultures
- l’éducation n’est pas un concept universel et doit s’harmoniser avec les parents

La coéducation s’articule autour de trois points principaux :
- l’alimentation
- la propreté
- les règles et les limites

on aurait adoré en savoir plus ...

 

 

Sur le rôle du père, Madame Sellenet a cité le livre « Le vrai rôle du père » de Jean Le Camus. Entre autre, le père enrichit le vocabulaire de l’enfant (a tendance à donner des explication plus techniques) et lui inculque le sens de l’effort en le déstabilisant tout le temps (alors que la mère cherche à réguler les émotions de l’enfant)

Madame Sellenet a conclu son intervention en soulignant :
- la place centrale de tient l’accueil individuel
- des compétences qui restent à affirmer
- la fatigue bien réelle ressentie dans notre profession
- une identité professionnelle à consolider

Questions du public

La quatrième intervenante est la chargée de communication d’Iperia (Fepem/Ircem) qui rappelle les fondamentaux concernant la formation continue. En 2015, 500 assistants maternels sur 10 000 sont partis en formation en Gironde, chiffre qu’elle estime très important.
4 collègues ont obtenu le titre professionnel d’assistant maternel (3) diplôme de niveau V dispensé par Ipéria via la VAE (il ne faut plus qu’un an d’expérience pour demander la VAE et plus 3 comme auparavant)

Questions du public

Collation et tour des stands

 

Nous remercions le Conseil départemental pour l‘organisation de cette deuxième journée très enrichissante et qui nous donne l’illusion, une matinée durant, d’être considérées comme de vraies professionnelles. En espérant une troisième édition l’année prochaine.

 

(1) m.jardine@gironde.fr  
(2)http://www.canalu.tv/producteurs/cerimes/les_films_subventionnes_par_le_ministere_de_la_recherche/serie_la_planete_des_enfants (2011)
(3) http://www.iperia.eu/content/vae?m=1


Laisser un commentaire ?

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant

Soyez le premier a laisser un commentaire sur cette article !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires