Du talent au bout des doigts

Publié le 13.11.2017 par ChroniqueAssmat :: Mes chroniques mensuelles :: Mise à jour le 13.11.2017

Ma chronique d'Août 2017 :

« Petit Dino Crado », c’est l’histoire d’un petit dinosaure pas très propre auquel il arrive quelques aventures et la plus grande de ses aventures, celle qui l’a fait entrer dans l’Histoire, c’est qu’il a fondé, comme ça, sans en avoir l’air, lui, le Petit Dinosaure tout vert, une toute nouvelle maison d’éditions ! Au début, c’était seulement une jolie petite histoire imprimée modestement et destinée à un usage familial, mais très vite, l’idée de créer Verte Plume (1) et d’éditer des albums jeunesse a fait son chemin. C’est qu’on n’arrête pas facilement Corine (2) et Fabienne lorsqu’elles se lancent dans un nouveau projet ! Les ateliers d’écriture que Corine a animés auprès des enfants de sa ville l’ont tout naturellement poussée vers la littérature jeunesse, et les collections de cette jeune maison d’éditions s’adresse aux Petitous de 2 à 4 ans, jusqu’aux Zazous de plus de 15 ans. En septembre 2017, Verte Plume a opté pour un statut associatif car Corine n’est pas seule : elle est accompagnée d’une quarantaine d’auteurs et d’illustrateurs, dont sa sœur Fabienne, assistante maternelle. Être assistante maternelle et travailler quotidiennement auprès de tout-petits, leur lire des histoires, et mieux encore, des histoires que l’on a mises en images, c’est bénéficier d’un public particulièrement admiratif : Fabienne est très émue quand les enfants, les yeux brillants, reconnaissent ses dessins et quand leurs parents lui confient « s’il aime les livres, c’est grâce à vous ! » Car Fabienne aime la lecture, elle aime lire des albums aux enfants qu’elle accueille, et elle aime également l’objet livre. Son projet d’accueil, si l’on peut dire, tourne entièrement autour de la lecture !

Fabienne, couturière de formation, a toujours dessiné, d’aussi loin qu’elle se souvienne : dès qu’elle lit une histoire, spontanément, les images lui viennent. Des images qu’elle traduit en croquis, puis en illustrations colorées qu’elle numérise, pour la mise en page, après avoir divisé le texte par rapport aux dessins. Chez Verte Plume, les auteurs ont la possibilité de choisir leur illustrateur et les auteurs qui s’adressent à elle pour mettre en images leur histoire la choisissent pour ses talents de dessinatrice, pour la délicatesse de ses dessins, pour ses pastels colorés et pour le climat de collaboration qu’elle installe avec eux, car il s’agit d’un travail en commun avec l’auteur, nécessitant une certaine cohérence, une harmonie : régulièrement, Fabienne montre l’avancée de son travail et tient compte des retours de l’auteur. Elle n’hésite pas non plus à demander l’avis des enfants qu’elle accueille car les tout-petits portent un autre regard sur son travail : les enfants voient les choses différemment et s’attachent davantage aux détails. Ainsi, de soirées en week-ends, les moments de loisir de Fabienne sont occupés par le dessin, et les croquis des albums à illustrer s’amoncellent rapidement sur son bureau. Elle compte au minimum 6 mois de travail par livre, et attend le dernier moment pour dessiner la couverture qui demande une plus grande attention, sorte de point d’orgue de son ouvrage. Assistante maternelle le jour, illustratrice le soir, Fabienne a un don au bout des doigts, mais ses talents ne s’arrêtent pas là !

Car Fabienne aime par dessus tout raconter des histoires ! Conteuse passionnée, elle se tourne également vers les tout-petits des crèches et des écoles maternelles. A l’aide son kamishibai, sorte de petit théâtre en bois qu’elle a acheté et elle-même décoré, elle fait défiler de grandes illustrations issues des albums Verte Plume : ces images, portées au format du kamishibai par une autre maison d’éditions spécialisée dans ce domaine, focalisent l’attention du jeune public, fasciné par l’aventure qui s’anime devant ses yeux. Avec une amie animatrice au savoir-faire de comédienne, elle donne également vie aux personnages des livres de sa maison d’édition grâce à des marionnettes de sa fabrication : sous la bannière de « Histoires et compagnie », leur petite entreprise, le projet « Lecture et marionnettes » a été réalisé dans un but pédagogique d’éducation et de prévention de l’illettrisme. Tout ce qui peut attirer les enfants vers la lecture est bénéfique. Les messages de bienveillance, de protection de l’environnement, de civisme et d’éducation portés par Verte Plume leur ont ouvert de nombreuses portes. Ainsi, soutenues par la mairie, elles sont invitées sur des salons d’artisans où elles assurent l’animation grâce à leur petit spectacle d’une trentaine de minutes, participent aux salons du livre dans les environs et ont trouvé leur place tout naturellement au Forum Petite Enfance de leur ville. Fabienne a un peu tendance, avoue-t-elle, à foncer dès qu’on lui propose de nouveaux projets ce qui l’amène à réduire peu à peu son activité d’assistante maternelle. Travailler avec des enfants, oui, toujours, mais à l’avenir, peut-être différemment.  Les marionnettes fabriquées par Fabienne ont donc un bel avenir devant elles !
Françoise

       

(1) http://www.verteplumeeditions.com/
(2) Corine Matteoli, correctrice professionnelle, écrivain conseil et auteure de romans


Laisser un commentaire ?

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant

Soyez le premier a laisser un commentaire sur cette article !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires