Erreurs et terreur à Pôle emploi !

Publié le 30.10.2016 par ChroniqueAssmat :: Mes chroniques mensuelles :: Mise à jour le 06.09.2017

ma chronique de Novembre 2016 :

« C’est Noël avant l’heure ! » s’exclame goguenard, le conseiller Pôle Emploi devant Nathalie, pour justifier le versement de 2356€ qu’elle vient de percevoir de manière tout à fait inattendue. Quelle ne fut pas sa surprise en effet en découvrant cette grosse somme sur son compte en banque ! Le fait que ce versement résulte d’une erreur de leur part ne fait alors aucun doute pour elle. Nathalie demande des explications par mail, au téléphone, et pour en avoir le cœur vraiment net, décide même de se déplacer dans les locaux de Pôle Emploi : ils se montrent rassurants,  déclarant que cette somme correspond bien à une régularisation dans les versements de l’ARE(1) datant de plusieurs années faisant suite à des erreurs dans son dossier.

« Erreurs dans le dossier », voilà un fait récurent qui est loin d’être rare dans notre profession. C’est même devenu la bête noire des assistantes maternelles, tant ces erreurs sont fréquentes, impliquant souvent des sommes importantes. Devons-nous systématiquement épargner les sommes versées par pôle Emploi, par crainte d’une demande de remboursement ? L’assistante maternelle au chômage a besoin de cette allocation pour vivre, tout en craignant constamment devoir la rembourser, tant les calculs sont complexes, les méthodes obscures et le système impénétrable. Et c’est bien ce qui arrive à Nathalie très rapidement : 15 jours plus tard arrive la première demande de « trop perçu », suivie par plusieurs autres. Les erreurs s’accumulent et la somme alors réclamée à Nathalie atteint les 4800€ !

D’un tempérament combatif, Nathalie, bien qu’inquiète de devoir rembourser une telle somme, décide de ne pas capituler et cherche de l’aide auprès de ses collègues qui la soutiennent et la réconfortent. Son conseiller Pôle Emploi, Monsieur Gentil, lui est également d’un réel soutien : à son niveau, il ne peut certes pas résoudre cette énigme mais lui apporte toute l’aide possible. Le médiateur de Pôle Emploi lui propose un échéancier permettant d’échelonner les remboursements, ce qu’elle refuse. Nathalie ne pliera pas devant cette injustice ! Harcèlements par mails et par téléphone, courriers recommandés de menaces d’huissier sont devenus le quotidien de sa famille. Nathalie et les siens se retrouvent endettés à hauteur de plusieurs milliers d’euros, alors qu’il leur avait été assuré que cet argent était bien à eux et qu’ils pouvaient en disposer comme ils le souhaitaient.  

Le syndicat qu’elle a sollicité s’implique dans son combat et grâce à son action, il lui est enfin permis de rencontrer la directrice de l’agence :  les menaces de procédure d’huissiers cessent et Nathalie reprend son souffle ! Sa santé s’est malheureusement beaucoup dégradée dans son combat. Perte de poids, dépression, baisses de tension, arrêt maladie et hospitalisation. De nombreuses associations de défense des chômeurs et des travailleurs précaires contre Pôle Emploi (stigmatisé comme « zone de non droit » (2)) existent et c’est vers l’une d’elle que Nathalie se tourne alors pour obtenir l’aide d’un avocat : elle décide de contre-attaquer et de saisir le tribunal administratif. Sa première demande est rejetée mais  inquiète néanmoins suffisamment Pôle Emploi pour que les choses bougent de leur côté.

Un an et demi de stress où vient se rajouter un autre trop-perçu de 320€, celui-ci effacé quelques jours avant la conciliation demandée par Nathalie avec une première saisine au tribunal administratif. Mais il reste toujours le plus gros trop-perçu de 1148€. Pourtant, l’erreur initiale a finalement été détectée et réparée, les contradictions et aberrations du dossier éclaircies, mais jamais Nathalie n’obtiendra d’excuses de Pôle Emploi pour les dommages qu’elle et sa famille ont subis, les frais qu’elle a engagés et les mois de détresse et de désarroi engendrés par cette histoire. D’autre part, en toute illégalité et sans son consentement, Pôle Emploi lui prélève toujours 30€ tous les mois sur ses allocations à titre de remboursement. Elle décide donc de saisir le tribunal pour la deuxième fois et réclame des dommages et intérêts.

Deux ans plus tard, l’affaire semble réglée définitivement, le trop-perçu ayant disparu de l’espace personnel Pôle Emploi de Nathalie qui, n’y croyant plus, demande confirmation à Monsieur Gentil. Le service juridique lui atteste la fin du cauchemar. Les diverses procédures sont arrêtées, mais Nathalie et sa famille  ne sortent pas indemnes de cette terrible épreuve. Combien d’assistantes maternelles sont aujourd’hui confrontées au même problème, avec des sommes plus ou moins élevées ? Pourquoi ne pouvons-nous pas accéder aux méthodes de calcul de Pôle Emploi afin de pouvoir vérifier par nous-mêmes la réalité des sommes versées et/ou réclamées ? L’opacité des méthodes est dénoncée par de nombreuses associations et les assistantes maternelles semblent en faire les frais plus souvent qu’à leur tour !
Françoise Näser

(1) Allocation d’Aide de Retour à l’Emploi
(2) http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=8102

illustration :
- "Le cri" Edvard Munch

 

Pour en savoir plus sur le monde des assistantes maternelles :

         Sortie août 2017 en librairie

 


Laisser un commentaire ?

Par domie44840 le 17.11.2016


Bonjour, ceci n'est hélas pas nouveau pour nous les ass mat , c'est à croire que c'est notre lot quotidien les trop perçu, mais de qui se moque t'on à la fin, une de mes collègues on lui demande plus de 9000€ de trop perçu aujourd'hui, vous vous rendez compte, elle est tout seule, elle a tout fait en temps et en heure, fournit ses papiers comme il se doit, c'est bien eux qui ont fait l'erreur de lui verser une indemnisation et maintenant qu'ils se rendent compte de leur bêtise et bien il faut rembourser, non mais quel système .......plus d'un an pour se rendre compte de tout ça, à croire qu'ils dorment la dedans et pendant ce temps nous on s'actualise, on fait tout comme il faut , et boum on est la méchant qui a triché.....

0 Réponse(s)

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires