Publié le 21.07.2014 par ChroniqueAssmat :: Mon actualité :: Mise à jour le 07.07.2015

On se pose souvent la question de savoir quand signer un engagement réciproque, c'est à dire, à quel moment doit-on réserver sa place chez une assistante maternelle ?

Le souhait des parents :
On sait que les parents souhaitent dans un premier temps, en grand majorité, un accueil collectif :
- par manque d'informations sur notre métier,
- par crainte d'incidents mettant en cause notre responsabilité, souvent relatés dans les média,
- par crainte d'un manque de socialisation de leur enfant,
- par doute sur la qualité de l'accueil et la qualité de notre travail,
- pour des raisons financières (faites bien vos comptes, parce que nous sommes parfois moins chères que les structures)

le plan B :
Donc souvent, tout en ayant inscrit leur enfant en crèche, et pleins d'espoir quant à une réponse positive, ils démarchent tout de même chez les assistantes maternelles. Le plan B, donc. On les comprend parfaitement : il faut mettre toutes les chances de son côté pour ne pas se retrouver sans solution d'accueil lorsque Maman va reprendre le travail.

La solution :
Papa et Maman ont donc rencontré plusieurs assmats et ont fait leur choix. La lauréate est sympathique, son environnement est plaisant et semble convenir pour l'accueil de Bout-de-chou. Ils signent donc un engagement réciproque pour garantir la place.

Le soulagement :
Papa et Maman sont soulagés. Si le plan A ne fonctionne pas, ils se rabattront sur la nounou. Que feront-ils s'ils obtiennent, contre toute attente,  le sésame ? Ils n'y pensent pas vraiment, n'est-ce pas … Notre collègue de son côté, est très soulagée elle aussi. Une place de réservée, elle peut souffler. A tous les appels qu'elle reçoit, elle annonce fièrement qu'elle est « complète » !

Aïe :
Eh oui, bien des choses peuvent arriver…
Papa et Maman ont obtenu une place en crèche : ils annoncent la « bonne » nouvelle à leur ex-future-assmat, avec plus ou moins de tact (vive les textos, n'est-ce pas!) et ne voient pas l'intérêt de lui payer l'indemnité prévue … Notre collègue abasourdie et déçue (surtout si elle est jeune dans la profession et encore pleine d'espoir en l'être humain ! ) pense avec regret à tous ces parents auxquels elle a refusé une place … Des cauchemars de Pôle-Emploi commencent à la hanter.

Pourtant …
Il est des cas terribles où c'est Mère Nature qui ne joue pas le jeu : Bébé ne sera pas. C'est une horreur pour les parents, et la nounou, choquée, sait faire montre d'empathie et de compassion.

D'où la question : à quel moment signer l'engagement réciproque ? Ne faut-il pas mieux attendre que Bébé soit là, et bien là ? Les parents doivent-ils jouer cartes sur table et annoncer qu'ils ont une préférence pour la crèche ? Choisiront-ils finalement leur assmat, si le feeling est là ? Un vrai casse-tête !

 

toujours en librairie ou sur les sites de vente en ligne (12€)

 


Laisser un commentaire ?

Par bbjyb le 07.07.2015


Oui c'est exactement cela. C'est vrai que pour un bébé qui n est pas né c est difficile mais dans les autres cas je suis très clair je demande un chèque de 150 euros de réservation et explique aux parents ma situation en temps que professionnelle de la petite enfance. C est noté dans mon contrat que je leur donne lors de leur première visite et qu ils emportent pour le lire tranquillement chez eux. Toutes mes exigences y sont notées et je leur demande d y ajouter les leurs et nous en discutons lors d un rdv ultérieur. Mais je reconnais qu autour de chez moi la première crèche est à 5kms. ........

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 11.07.2015


Chaque assistante maternelle a son propre code de conduite et sa manière de fonctionner : cependant, il me semble que dans ce cas, vous devriez peut-être également donner un chèque de caution aux parents, au cas où ce soit vous qui vous désistiez, non ?

Par Coco le 19.09.2014


Quand j'y réfléchis, je me dis que ce n'est même pas la loi de la concurrence mais celle de l'injustice ! Encore une fois, Françoise, tu as su "écrire tout haut" ce qui nous arrive "tout bas" !

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 23.09.2014


c'est vrai que ça suffit !

Par Isabelle prevot le 28.07.2014


Vous avez très très bien résumé , dans qu'elle détresse nous nous trouvons actuellement , toujours en position de roue de secours,il faudrait que ce la change vraiment,nous sommes reconnues comme professionnelle ,mais toujours pas intégré dans le milieu de la PETITE ENFANCE en tant que solution d'égale à égale , merci à vous pour vos articles .

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 20.08.2014


C'est moi qui vous remercie, Isabelle, de prendre quelques minutes de votre temps pour me lire ! Détresse ( partagée par de nombreuses collègues qui n'osent pas toujours en parler) est le mot exact : je suis entièrement d'accord ...
à bientôt !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires