Publié le 01.02.2015 par ChroniqueAssmat :: Mes chroniques mensuelles :: Mise à jour le 11.02.2015

Chronique de Février 2015

Votre Ram est super et vous adorez votre ramette ? J'en suis vraiment ravie pour vous !
Pourtant, la situation n'est pas rose partout : il me semblait donc important de raconter ici l'histoire de Lili, ne serait-ce que par solidarité avec nos collègues ...

 

Lili Super-Ramette ne ménage pas sa peine ! De son Ram idéalement situé à la croisée des chemins entre quatre communes, elle veille jalousement sur son cheptel d'une centaine d'assistantes maternelles. Et elle les aime, ses assistantes maternelles ! Depuis 12 ans, cette Éducatrice de Jeunes Enfants est responsable du Ram où elle est très investie, un véritable sacerdoce, une vocation, car, comme toutes ses collègues, elle a énormément de travail : renseigner les parents, conseiller les assmats, animer des ateliers d'éveil pour les enfants, organiser la formation continue ou des soirées d'analyse de pratique, se rendre aux réunions municipales ou à la PMI, établir des bilans financiers pour la CAF ou des projets pédagogiques … C'est vrai que c'est un peu Shiva, avec ses douze bras, pour réussir ce tour de force : et tout cela sans formation particulière et avec un seul cerveau, s'il vous plaît ! Pour Lili Super-Ramette, c'est presque une croisade. Elle veut sauver le monde, Lili ! Elle veut tout du moins sauver les assistantes maternelles sous sa coupe : et si elle leur est si dévouée, c'est parce qu'elles sont vraiment bien mignonnes, très gentilles et surtout si dociles. Un pli de contrariété se forme tout à coup sur son front : dociles … oui, mais pas toutes ! Il y a bien ce petit groupe-là, ces quelques rebelles qui n'en font qu'à leur tête : quel souci !

Et voilà qu'elles ont monté une association … Mais pour quoi faire ? Ont-elles vraiment besoin d'une association, alors qu'elle est là pour elles ? Doutent-elles de ses compétences et de son dévouement ? Car du dévouement, il en faut, pour aller jusqu'à se déplacer nuitamment dans leur humble demeure pour les aider à faire leur déclaration d'impôts, par exemple ! C'est qu'elles ont bien besoin d'aide : si Lili Super-Ramette n'était pas là pour remplir les formulaires à leur place, comment s'en sortiraient-elles, je vous le demande ? Pourtant des voix s'élèvent pour dire qu'elle aurait commis des erreurs … Que les déclarations d'impôts seraient fausses … Que ces assistantes maternelles risqueraient gros en cas de contrôle. Vilenies ! Toutes des ingrates, je vous le dis. Car non seulement ce petit groupe de récalcitrantes a osé monter une association, mais en plus, tenez-vous bien, elles ont ouvert un site internet. Cela ne se passera pas comme ça, parole de ramette ! Ce site qui ose fonctionner sans problème alors que celui de la Mairie est constamment en maintenance : quelle effronterie !

De plus, elles postent des petites annonces sur internet, et comble d'ironie, elles ont toutes du travail sur leur commune. C'est insensé ! Comment les parents pourraient-ils choisir une assistante maternelle sans ses précieux conseils ? Parce que elle, elle sait bien « celles à qui elle confierait ses propres enfants » ou pas. Mais ces parents, inconscients, pensent peut-être pouvoir se décider seuls, savoir, sans son aide, ce qui est bon pour leur enfant ? Heureusement, Lili Super-Ramette garde une main bien ferme sur la liste des assistantes maternelles, non mais ! La Mairie avec laquelle elle travaille en symbiose et la PMI lui font confiance les yeux fermés, et c'est très bien comme ça ! Et sur cette liste, elle fait d'ailleurs de petites croix dans la marge, permettant aux futurs parents-employeurs de savoir vers quelle nounou orienter leurs recherches. Et c'est quand elle est en arrêt maladie plusieurs mois que chacun se rend alors bien compte que sa présence est essentielle, indispensable, voire vitale puisque plus personne n'a accès à cette fameuse liste. Tout le monde attend alors son retour avec impatience : quelle joie de se sentir irremplaçable !

 

Voilà le mois de Janvier qui arrive à sa fin, et que constate Lili Super-Ramette ? Toutes n'ont pas rempli son questionnaire annuel sur leur tarif, le nombre d'agréments dont elles disposent, le nombre d'enfants qu'elles accueillent et autres détails utiles à ses statistiques personnelles, quelle déception ! Car comment renseigner et informer les parents si elle n'est pas au courant des tarifs pratiqués sur la commune, n'est-ce pas ? Ainsi, en plus de pouvoir leur indiquer ses préférences (il est inutile de préciser que toutes celles qui ne fréquenteraient pas le Ram assidûment n'ont aucune chance de se voir nominées), elle peut également leur donner toutes sortes de précisions, comme ces fameux tarifs : c'est important, tout de même, pour des parents qui chercheraient à marchander et à faire baisser le coût de l'accueil de leur enfant, qui peut en douter ? Mais Lili Super-Ramette n'a pas dit son dernier mot ! Voilà que cette dizaine de nounous qui font partie de l'association, tel un furoncle sur une peau saine, sollicite la Mairie pour pouvoir disposer d'une salle où se rencontrer avec les petits et y organiser des activités : une plaisanterie ? Pensent-elles vraiment être en capacité de s'organiser et de veiller à la sécurité et au bien-être des enfants , seules, sans la présence d'une professionnelle comme elle ? Heureusement que la Mairie, fine mouche, leur propose une salle vétuste et désuète, assortie d'une condition sine qua non : que l'association ne fasse aucune communication car il ne faudrait pas qu'elle se substitue au Ram, n'est-ce pas ! Mais où irions-nous si les assistantes maternelles commençaient à se prendre en charge elles-mêmes, telles des adultes responsables  !!!!
nb : je tiens à dénoncer ici une situation particulière. A ne généraliser en aucune façon !
Françoise Näser

 

Une vraie vie de nounou

est toujours en librairie,

ou sur les sites

de vente en ligne,

12€

 


Laisser un commentaire ?

Par bbjyb le 25.02.2016


Bjr, Françoise, finalement presque contente de ne pas avoir de RAM ! Mdr

0 Réponse(s)

Par loetitia le 03.02.2015


tout a fait ......

0 Réponse(s)

Par loetitia le 03.02.2015


apres lecture (et lecture tjrs aussi agreable ) je suis entre le rire et les pleures ......merci françoise quel talent.....

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 03.02.2015


merci. Il est plus facile d'utiliser l'humour pour dénoncer une situation anormale ...

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires