Loczy ou le maternage insolite

Publié le 18.09.2016 par ChroniqueAssmat :: Chronique littéraire :: Mise à jour le 18.09.2016

Le docteur Emmi Pikler (1902-1984) l'affirme « le calme et paisible milieu familial, la mère qui donne affectueusement des soins à son jeune enfant ne peuvent pas être remplacés » (page 38). Pourtant en 1971, lors de leur séjour de 15 jours dans l'institution Loczy à Budapest, Geneviève Appel (1924) et le Docteur Myriam David (1917-2004) ont pu observer le travail mené à bien  pour préserver la santé mentale des enfants placés ; la lutte contre l'hospitalisme étant l'objectif primordial du Dr. Pikler. Toutes deux ont alors été impressionnées par ces pratiques qui ajoutent «  à l'intérêt humain et clinique de cette expérience un intérêt scientifique considérable » (page 46) Les personnes travaillant à l'Institut témoignent d'un « intérêt profond de tous, non pour les enfants, mais pour chaque enfant, ce souci de bien-être, ce désir qui anime toute la maison que chacun d'entre eux soit heureux et épanoui [ ...] » (page 47)

 

Dans les chapitres I à IV, il est question de la présentation de l'établissement, des enfants et du personnel, de ses grands principes directeurs qui tournent toujours autour du respect de l'enfant « qui n'est jamais considéré comme un objet et toujours traité en sujet » (page 61), de l'organisation de l'institut à l'intérieur et à l'extérieur car « environ d'avril-mai à octobre, ils passent leurs journées entières à l'extérieur » (page 70), et question essentielle, des soins apportés aux enfants qui « se résument à l'alimentation, le bain, le change, l'habillage et les soins médicaux. Aucun apprentissage à la propreté n'est imposé et la mise sur le pot systématique n'existe pas » (page 74). Les auteures insistent sur l'attention portée à l'enfant, la douceur du personnel dans les gestes et dans les paroles, la sollicitation d'une coopération active de l'enfant, même tout petit, et l'harmonie qui en découle. Les soins semblent se passer dans la joie et même la visite médicale « devient un événement heureux . C'est l'occasion de prendre conscience de son corps [...] » (page 92). Tout ceci est d'autant plus remarquable qu'une nurse s'occuper seule (avec l'aide d'une aide-nurse) de 9 enfants sur une période de 7h.

 

Les chapitres V et VI évoquent les jeux libres, les activités autonomes, les sorties, les rencontres qui se passent en dehors des périodes de sommeil et de soins. Comme pour la motricité, la non-intervention des adultes est privilégiée car « l'activité spontanée auto-induite que l'enfant poursuit librement de façon autonome a une valeur essentielle pour son développement » (page 93) L'espace dédié à ces jeux libres doit être sécurisant (ni trop vaste, ni trop juste), donner la possibilité d'interactions plaisantes et de situations qui le mettent « à l'abri non seulement des accidents mais aussi des interdits de l'adulte » (page 95). Le matériel de jeux est des plus simples, mais variés, d'autant que les enfants sont la plupart du temps à l'extérieur et profitent au maximum du jardin. Les jeux, les activités et les sorties varient selon l'âge des enfants. Jusqu'à 2 ½ mois, ils sont laissés dans leurs lits (un à l'intérieur de l'établissement, l'autre à l'extérieur), sans jouet : ils y observent leur environnement et découvrent leur corps, en particulier leurs mains. Ensuite les séjours dans le parc sont de plus en plus longs. Les sorties et promenades apparaissent vers 16-18 mois (page 127), uniquement lorsque l'enfant en montre le désir : elles sont source d'apprentissage, d'explications, d'apport en vocabulaire. L'adulte présent laisse beaucoup d'autonomie aux enfants et « ils ne donnent la main que pour traverser, cette règle est absolue » (page 128).

 

Le chapitre VII est tout à fait passionnant et concerne l'organisation qui garantit la qualité du travail clinique : le travail en équipe et la communication entre les professionnels, l'observation des enfant qui donne lieu aux très nombreuses statistiques présentes dans le livre du Dr Emmi Pikler, le travail avec les parents pouvant éventuellement amener à un retour au sein de la famille et l'étude du planning des groupes d'enfants ainsi que la répartition des nurses. Le chapitre VIII propose un bilan et détaille les résultats, les facteurs de réussite comme les questions restées en suspend, les interroge, les discute, les critique. « Il y a dans cette expérience un côté admirable et un côté inquiétant » (page 167). La non-intervention de l'adulte, l'instauration « d'un maternage compatible avec la vie en institution » (page 169), la suppression des principaux facteurs de carences et de stress, l'investissement de chacun et en particulier des nurses (investissement plus humain que matériel), le respect de  l'enfant qui est traité comme une personne, le respect des limites et des interdits, font l'objet d'admiration des auteures, mais aussi de réserves qui n'entament en rien « toute la valeur du modèle institutionnel réalisé par Loczy » (page 212)

 

Pour finir, un mot sur la postface de Geneviève Appell « En réponse à des questions qui me sont souvent posées... » qui est passionnante, et sur la préface de Bernard Golse (1950), professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à Paris et président de l'association Loczy France, texte en grande partie inaccessible pour moi n'ayant pas fait d'études de psycho (les notions de  bisexualité psychique et autres qui sont abordées ici m'ont très vite fait décrocher du sujet ...) « Finalement Loczy ne changera pas le monde, mais il peut aider à changer certains bébés, et ce sont eux qui changeront le monde » (page 36)

 

Pour plus d'infos, l'association Pikler Loczy France : http://pikler.fr/Association
le blog de Cathy : http://nounoustaties.blogspot.fr/2010/06/quelques-pistes-pour-decouvrir-pikler.html

Pikler Lóczy-France
26 bd Brune, 75014 Paris
01 43 95 48 15
pikler.loczy@pikler.fr

Françoise Näser


Laisser un commentaire ?

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant

Soyez le premier a laisser un commentaire sur cette article !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires