Mais quels métiers !

Publié le 07.05.2017 par ChroniqueAssmat :: Mes chroniques mensuelles :: Mise à jour le 07.05.2017

Ma chronique de Mai 2017 :

Non, mais il y a quand même des métiers qui font peur ! Alors, quand je dis « peur », bien sûr, c’est surtout que ça jette un froid en société. Imaginez un peu lors d’une belle soirée d’été, élégant cocktail ou sympathique apéro entre amis, entre les petits fours, les chips et les Mojitos, quelqu’un qui lance tout joyeux « moi, je suis huissier, inspecteur des impôts ou proctologue» ! Dès qu’on entend le mot « huissier » on fait automatiquement un pas un arrière au cas où celui-ci dégainerait une citation à comparaître de sa poche. Ou bien, on jette un coup d’œil discret aux peintures au mur, tentant d’évaluer leur valeur pour qui viendrait faire un inventaire de liquidation judiciaire. L’inspecteur des impôts provoque des réactions diverses, de la simple crainte de s’être trompé lors de sa dernière déclaration au souvenir cuisant d’un éventuel redressement. Tant qu’au proctologue, la réaction est plus physiologique, chacun s’incrustant un peu plus profond dans son fauteuil, se demandant par quelle curiosité malsaine on en vient à s’intéresser à cette partie de l’anatomie de son prochain… Et puis, il y a les psy qui inquiètent aussi : on tourne sa langue sept fois dans sa bouche avant d’oser parler de peur de déclencher un début de thérapie qui tournerait au déballage public de ses petits tics et tocs. Personne n’est à l’abri d’une petite névrose obsessionnelle ! Il y a les métiers qui font peur et ceux qui interrogent. Qu’est-ce donc qu’un rudologue, me direz-vous ? Ou bien, un conchyliculteur ou un thanatopracteur ?


Ensuite, il y a les métiers qui font rêver. Les pompiers ? Ah le goût du risque et du don de soi ! On croirait humer un léger fumet de danger déclenchant une décharge d’adrénaline, non ? On fantasme sur l’uniforme peut-être. Bref, ça c’est quand même plus glorieux, en société, qu’un simple employé de bureau pour lequel le plus grave des soucis pourrait être la panne de photocopieuse, qu’un artisan plombier qui raconterait à qui veut l’entendre ses dernières aventures de débouchage de toilettes (et pourtant qu’est-ce qu’on est heureux de le voir arriver celui-là, lorsque nos dites-toilettes font des leurs !) ou bien une simple caissière de supermarché (Mesdames, on admire votre patience avec des clients parfois odieux qu’on aurait beaucoup de mal à supporter nous-même!). Les chirurgiens, les avocats, les artistes attirent obligatoirement l’attention et chacun est curieux d’entendre une anecdote croustillante de salle d’opération, de salle de tribunal ou de coulisse de spectacle : « j’ai un selfie avec Gad, vous voulez voir ? » Ça c’est la classe, non ? Très en vogue bien sûr, tous les métiers à consonance anglo-saxonne, les store manager, responsable supply chain et autre expert en webmarketing : c’est tellement chic et d’autant plus pittoresque qu’on n’a aucune idée de ce que font ces gens-là qui parlent entre eux un langage codé ! Les enseignants déclenchent une vague de sympathie teintée de compassion : ses propres enfants, on les adore c’est sûr, mais à s’imaginer coincé dans une salle de classe, toute la journée, avec 30 de ces spécimens, on en frissonnerait presque d’angoisse. Mais comment font-ils ? De même les infirmières, indispensables mais surmenées et sous payées, sur le sort desquelles ont compatit volontiers lors d’une hospitalisation et qu’on oublie très vite une fois rétabli.

 

Et puis, il y a les assistantes maternelles. Certains font les malins, croyant savoir de quoi on parle : « vous travaillez en maternelle ? » Eh non, mauvaise pioche ! D’autres s’enfuient immédiatement serrant très fort leur verre dans leur main, pour éviter peut-être d’avoir à serrer la nôtre (on ne sait jamais : des couches changées récemment auraient pu laisser quelques maculations, peut-être ?). Les convives qui ont longuement dénigré leur nounou devant vous (ils ne pouvaient pas deviner, non plus!) virent tout à coup au cramoisi en observant attentivement le bout de leurs chaussures, d’autres prennent un air pincé (sentirait-on l’Eau de Vomi ? La flagrance Régurgitation d’Épinards ?) en cherchant désespérant quelque chose à ajouter « Assistante maternelle, heuuuuu, vraiment ? » : on vous en voudrait presque d’avoir lâcher ces quelques mots et d'avoir, peut-être, plomber l'ambiance … Arnaud Deroo (1) nous propose de nous présenter comme chercheur « en éducation, sciences humaines, pédagogie, gestion du temps, langage, pédiatrie, psychologie. » (2) afin d’éveiller toute l’attention de nos interlocuteurs sans pour autant les effrayer. Faudrait-il avoir honte de notre profession ? Pourquoi ne pas dire tout simplement, afin de ne pas heurter les plus sensibles, que nous travaillons dans la Petite Enfance, que nous exerçons un merveilleux métier où nous nous épanouissons tous les jours, que nous sommes fières et heureuses de ce que nous faisons. Tous les convives pourront-ils en dire de même ?
Françoise Näser

    

 

            Pour en savoir plus sur le monde des assistantes maternelles :

           

 

(1) Arnaud Deroo est auteur de nombreux livres, consultant en éducation, formé à l’analyse transactionnelle, à la communication non-violente et à la gestion mentale. Il anime de nombreuses formations autour du concept de bien-traitance, des conférences sur des sujets d’éducation et des ateliers parents.
(2) dans sa chronique « Faites l’expérience » sur le site Les pros de la Petites Enfances :
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-darnaud-deroo/faites-lexperience-par-arnaud-deroo

 

illustrations :
- http://www.psycho-consult.fr/
- http://anthony-jsp88.skyrock.com/854886541-femme-pompier.html
- https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/fiches-metiers


Laisser un commentaire ?

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant

Soyez le premier a laisser un commentaire sur cette article !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires