Publié le 29.06.2014 par ChroniqueAssmat :: Mon actualité :: Mise à jour le 29.06.2014


                                                

Et voilà, cette petite phrase insidieuse qui refait surface !
Un enfant fait une colère, d'aucuns diront un caprice. Quelque soit l'origine du soucis, il hurle, tape des pieds, se roule par terre. Manifestation de frustration, de colère, d'angoisse peut-être, comment savoir puisqu'il ne parle pas. Et même s'il parle, arrivera-t-il à mettre des mots sur cette tornade d'émotions qui l'envahit ? Arrivons-nous toujours nous-mêmes à discerner pourquoi nous sommes brutalement en colère ? Sauf que nous, adultes, sommes en général assez policés pour ne plus hurler ni taper du pied. Quoi que …

Alors la réponse est simple « mettez-le donc au coin pour qu'il se calme » !

J'avoue que c'est un peu lasse que je réponds aujourd'hui , après 13 ans de métier : « je n'ai jamais mis aucun enfant au coin, ni les miens, ni ceux des autres ». Je suis lasse d'avoir à m'expliquer sur une chose qui me semble si évidente. Une pratique inutile et qui laisse des traces chez les petits.

Dans les yeux des parents face à moi , se lisent tour à tour :
l'incrédulité : « ai-je bien entendu ? »
la surprise : « comment peut-on élever un enfant sans le mettre au coin ? »
l'angoisse : « me serais-je trompé dans le choix de ma nounou ? »
la peur : « mon enfant va prendre de mauvaises habitudes chez elle ! »

Finalement, c'est le : « mais pourquoi ? Ça marche très bien pourtant ... » légèrement inquiet qui sort.

Mais qu'est-ce qui « marche » ? J'ai connu des enfants qui passaient des heures au coin chez eux. J'en ai connu un récemment qui, arrivant à 7:30 avait déjà été puni 3 fois au coin. Tous âgés de moins de trois ans ... Un enfant qui hurle (encore une fois sans qu'on arrive à déterminer de manière exacte l'origine du problème) va se calmer en étant isoler au coin ? Sans doute faut-il y croire fermement soi-même, pour que cela marche, et sans doute n'ai-je pas la foi. Et de toute manière, aucun coin de libre, chez moi ...

Car chez moi, les enfants ne vont pas au coin.

 


Laisser un commentaire ?

Par tartocitron le 30.06.2014


Ton article Françoise arrive au bon moment, toi qui lit actuellement un livre sur le cerveau des bébés et des enfants....Les enfants utilisent leur cerveau reptilien jusque 7 ans environ... ce cerveau (que j'adore) reptilien et un cerveau tout en émotion... il ne connaît pas "le coin" "les caprices" mais il s'exprime, il expérimente pour construire un futur adulte bien dans sa peau....

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 30.06.2014


je reprends mon orthographe ce cerveau reptilien est un cerveau.....

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires