NOUNOU JE T'AIME

Publié le 30.08.2016 par ChroniqueAssmat :: Mes chroniques mensuelles :: Mise à jour le 30.08.2016

ma chronique de Septembre 2016 :

Durant les vacances chacun dispose au mieux de son temps libre : les uns voyagent, les autres se reposent ou font des aménagements chez eux. Les vacances, ce sont des retrouvailles familiales, des découvertes de lieux méconnus, du temps pour soi et pour les siens.  Les assistantes maternelles prennent également quelques semaines de repos bien mérité : elles ont dit "à bientôt" aux petits qu'elles reverront à la rentrée, et "au revoir" à ceux qui la quittent pour entrer à l'école. La séparation n'est jamais simple, même si elle était prévue, anticipée et préparée. Certaines se font une joie d'offrir un petit présent à l'enfant, un jeu qu'il a aimé, un livre qui lui plaira, de lui confier son doudou, celui qu'il aura serré si souvent contre lui pour s'endormir et qui aura été le compagnon d'innombrables siestes, de lui préparer un petit album-photos, peut-être, qu'il pourra feuilleter pour se remémorer toutes ces années passées chez sa nounou et qui lui permettra de faire le lien avec l'école. Nos parents-employeurs ont rempli les papiers de fin de contrat, ont calculé les indemnités, et ont parfois un joli geste envers leur assistante maternelle : un petit cadeau, une prime inattendue, un joli bouquet de fleurs. Une page se tourne sur des adieux plus ou moins tristes, suivant le cas. La porte se referme sur cette famille qu'on a accompagnée durant des années : on se quitte parfois avec soulagement, avouons-le, souvent avec nostalgie. Il n'est pas rare que coule une petite larme.

« On vous donnera des nouvelles ! » reste souvent un vœu pieux. Chacun reprend le cours de sa vie et l'école va monopoliser toute l'attention de la famille dans un premier temps. De nouveaux horaires, de nouvelles personnes, de nouveaux codes à apprendre. Le petit est à la fois fier et légèrement inquiet : la voilà donc, cette école dont on lui rebat les oreilles depuis plusieurs mois ! Y a-t-il été assez bien préparé ? Mais à quoi exactement ? Cette dame s'appelle « Maîtresse » et tous ces enfants sont « ses nouveaux copains ». La salle où il va à présent passer de très nombreuses heures est joliment décorée mais semble bien encombrée : des tables, des chaises, des jouets (beaucoup. Mais a-t-il le droit d'y toucher ?), des livres (se fera-t-il gronder s'il en prend un ?). Les toilettes sont collectives : un problème pour certains enfants plus pudiques que d'autres. Et à heure fixe : un apprentissage qui ne se fera pas sans certains déboires. La cour de récréation semble immense à un enfant de trois ans, d'autant qu'il devra partager ce territoire avec d'autres bien plus âgés. Saura-t-il reconnaître sa maîtresse dans cette foule ? Pourquoi autant de ses nouveaux copains pleurent-ils ? Y aurait-il des dangers qu'on lui aurait cachés ? Lui-même ne se sent plus très sûr de vouloir quitter sa maman maintenant… Une petite fille lui sourit et il se sent déjà beaucoup mieux. La garderie du matin, la cantine, le dortoir : il y a tant de choses nouvelles à appréhender. « Où est ma nounou ? »

Si pour certains de nos parents-employeurs, nous sommes des salariées comme les autres au même titre que leur employée de maison ou leur livreur de sushis préféré, pour d'autres, nous représentons la personne qui a su donner à leur enfant tendresse et affection, qui a essuyé ses larmes, soigné ses petits bobos, encouragé ses premiers pas et entendu ses premiers mots. Nous avons su les soutenir lorsque la vie faisait des siennes, lorsque le doute était au rendez-vous, lorsque la fatigue les accablait. Nous entrons dans l’intimité des familles, nous assistons parfois impuissantes aux drames qui se jouent, nous participons aussi aux joies et aux bonheurs. Papa a perdu son travail, Maman est enceinte, l'aîné passe au collège, Grand-Père est à l'hôpital … Des liens se créent, plus ou moins forts. Au fil des années, au-delà de l'accueil, ils peuvent même perdurer. C'est ce qui fait de notre métier, un métier vraiment pas comme les autres ! Certains enfants qui ont grandi ensemble chez la même nounou restent amis pour la vie, se côtoient à l'école ou au sport, deviennent parfois témoins à leur mariage. Certaines assistantes maternelles entretiennent de vrais liens d'amitié avec leurs anciens employeurs et ont ainsi la chance de voir grandir les petits qu'elles ont accueillis. On reçoit un petit message à Noël avec une photo qui nous émeut au plus au point. Et que dire d'une carte postale de vacances envoyée d'une île paradisiaque, signée d'une écriture maladroite d'un si merveilleux : NOUNOU JE T'AIME
Françoise Näser

est l'auteure de :

 

          toujours en librairie.

 

illustration :
trouvée sur internet, auteur de la photo inconnu.

       


Laisser un commentaire ?

Par catherine le 08.09.2016


Tres bien resume emouvant tout a fait ca en tous cas je mi retrouve et te cote des parents est tres bien interpretes

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 09.09.2016


merci beaucoup, Catherine, c'est très gentil à vous !

Par Coco le 01.09.2016


....et heureusement que ces jolis moments d'attention sont là ! Même si la relation s'effiloche "naturellement" avec le temps, elle aura été appréciée par les parents qui garderont un bon souvenir de nous en espérant qu'ils le rappelleront de temps en temps à leur enfant pour qui nous avons été si présente alors que dans leur mémoire il ne restera malheureusement plus grand chose de "notre passage" !

2 Réponse(s)

catherine à répondu le 08.09.2016


Et oui mais papa ou maman pourront leur p1rler de nous oui si on a ete dans leurs coeurs ce texte ma beaucoup emu

ChroniqueAssmat à répondu le 02.09.2016


de jolis moments, effectivement !

Par bribri91 le 01.09.2016


c'est tellement vrai
d'ailleurs je viens de reunir lundi dernier 7 "filles" de 11 ans a 4 ans dont je me suis occupée pour une formidable journée
et c'est la que l'on se dit que pour certains parents les trois ans (des fois plus) que nous passons ensemble sont importants pour leur enfants et qu'ils ne nous oublient pas... toujours

1 Réponse(s)

ChroniqueAssmat à répondu le 02.09.2016


merci pour ce joli témoignage !

Par Reb le 31.08.2016


Magnifique chronique ! Tellement vrai et si bien dit, merci de mettre des mots sur nos pensées ????

2 Réponse(s)

catherine à répondu le 08.09.2016


Ah oui ce texte ma emu telleme ca pour moi et cest tres bien resumer

ChroniqueAssmat à répondu le 31.08.2016


C'est très gentil à vous, Reb, merci beaucoup !

Vous n'êtes pas connectés !

Pour pouvoir vous connecter, veuillez vous connecter s'il vous plait

Se connecter a mon compte Créer un compte

Les catégories

Facebook

Les Dernières publications

Les derniers commentaires