Connexion

Procole d'accueil Covid19

                                               Complément au Protocole d’accueil Covid19
                                            Pour que le remède ne soit pas pire que le mal ...
                                 Application des gestes barrières chez votre assistante maternelle

Les gestes barrières :
« Les plus jeunes sont rarement contaminés par le coronavirus et les études démontrent qu’ils ne propagent pas la maladie contrairement à ce qui a été dit au tout début de la pandémie. [Les assistantes maternelles] n’accueilleront donc pas un public à risque, si ce ne sont les parents lors de l’accueil. Mais si chacun, chacune respecte les gestes barrières et prend ses responsabilités le risque demeure faible ».(1)

1. Distanciation sociale entre l’assistante maternelle et les parents
֎ oui, mais avec les tout-petits ?

« Le bébé humain est un être social qui ne peut se développer sans contact direct avec un adulte. Il a besoin de la proximité de l’adulte pour se sentir en sécurité. La conscience de soi et des autres se construit lors des interactions entre enfants » (2)
Comment ne serait-ce qu'imaginer un seul instant pouvoir refuser de faire un câlin à un enfant qui est demandeur, pouvoir refuser de prendre un enfant dans ses bras pour le rassurer ou le consoler ?

 

2. Hygiène (ou hygiénisme ?)
Lavage des mains, désinfection des surfaces et des jouets, lavage de la literie et autres textiles

 ֎ oui, mais avec les tout-petits ?
« J’ai en tête les images des anciennes crèches. A l’arrivée, prise de température, déshabillage, sas et bain, par peur des microbes venus de leur domicile. Pendant la journée, pas de contact, chaque enfant dans son lit. Pourtant nous savons également les risques de ces privations pour la santé physique et psychique des enfants, pour leur développement, pour leurs défenses immunitaires. Nous ne pouvons, ne devons laisser grandir nos enfants en les privant de proximité, de contact, de rencontres, les laisser se construire en intériorisant que la proximité et le toucher sont des dangers. » (3)
"Par ailleurs, le SNMPMI craint que  les « mesures drastiques d’hygiène proposées » ne soient pas compatibles « avec la disponibilité des professionnels auprès des enfants »" (4)

 

3. Port du masque entre adultes
֎ oui, mais avec les tout-petits ?
« Le port du masque fait question : priver l’enfant des expressions faciales des adultes peut faire barrage à une communication qui s’avère essentielle pour les jeunes enfants accueillis hors de leur famille. Il ne devrait être utilisé que s’il existe réellement une nécessité sanitaire établie. » (5)

"Il [le SNMPMI] souligne que le port du masque empêche les enfants de percevoir les expressions faciales des adultes  et peut « faire barrage à une communication qui s’avère essentielle pour les jeunes enfants accueillis ». Il préconise cependant le port du masque lorsque les pros sont en contact avec les parents ainsi que le respect des gestes barrières, des mesures de distanciation et de l’utilisation par les parents de solutions hydroalcoolique à leur arrivée sur le lieu d’accueil." (4)

 

4. Rester chez soi
֎ oui, mais avec les tout-petits ?
« Les jeux extérieurs sont considérés à faible risque, le Covid-19 circulant en faible quantité dans l’air. Et en parlant d’extérieur, c’est peut-être la solution, la distanciation est plus aisée, la charge microbienne plus faible, les beaux jours arrivent, profitez en pour y passer le maximum de temps avec les enfants » (1)
 

5. Aération du logement
« Le respect des gestes barrières qui sont des règles de bons sens garantissent la bonne santé, il y a un dernier geste à adopter, l’ouverture des fenêtres car l’aération des pièces est recommandée 3 fois par jour durant 10 minutes minimum pour renouveler l’air et l’assainir. » (1)
 

6. Pour les salariés continuant à travailler ou en contact avec du public, les employeurs peuvent-il imposer des relevés obligatoires des températures corporelles de chaque employé ou visiteur ?

« Si chacun doit mettre en œuvre des mesures adaptées à la situation en limitant les contacts ou encore en respectant les mesures d’hygiène, les employeurs ne peuvent pas prendre de mesures susceptibles de porter atteinte au respect de la vie privée des personnes concernées, notamment par la collecte de données de santé qui iraient au-delà de la gestion des suspicions d’exposition au virus. Ces données font en effet l’objet d’une protection particulière, tant par le RGPD, que par les dispositions du Code de la santé publique. » (6)

֎ oui, mais avec les tout-petits ?
« De manière générale, un enfant malade est plus fragile donc il est a priori recommandé de ne pas les exposer. Le mieux est d'apprécier au cas par cas, selon les symptômes, en concertation avec les parents. Le principal facteur déterminant de maladie reste la fièvre.
S’il existe une suspicion de Covid 19, vous devez refuser l’accueil de l’enfant » (7)

 

                                               « Le mieux est l’ennemi du bien » Voltaire

 

(1) Sylvie Guillou, docteur en chimie, créatrice de l’organisme de conseil et de formation Secali
(2)Josette Serres, Docteure en psychologie du développement, spécialisée dans le développement cognitif du nourrisson et Christine Schuhl, EJE, universitaire, conseillère pédagogique en structure d’accueil

(3) Monique Busquet, psychomotricienne
(4) SNPMI : Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile

(5) Anne Dethier*, psychologue, formatrice en accueil du jeune enfant et  Florence Pirard, Professeure en sciences de l'éducation à l'Université de Liège et attachée à l'unité de recherche interdisciplinaire Enfances.
(6) INRS http://www.inrs.fr/publications/juridique/focus-juridiques/focus-juridique-coronavirus-sante.html#a597f332-0584-4254-b4b1-800a2d188879

(7) solidarites-sante.gouv.fr
illustration : Pascale Muller sur sa page Facebook "Idées de nounou"
Si vous l'utilisez, merci de citer Pascale !

Noter l'article

Vous devez être connecté pour voter. Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous à votre compte ChroniqueAssmat.

0 Commentaires

Pas de commentaires pour l'instant

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter. Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous à votre compte ChroniqueAssmat.